Un morceau de la Tour Eiffel au lycée

Un événement à haute valeur symbolique !

Lors des journées du patrimoine les 17 et 18 septembre 2021, l’ensemble de la communauté éducative du lycée Gustave Eiffel a célébré l’installation dans la cour intérieure d’une roue qui se trouvait dans l’ascenseur du pilier nord de de la Tour Eiffel

A travers les multiples projets menés dans les classes pour préparer l’inauguration, les élèves ont pu comprendre que si la Tour Eiffel tient debout, c’est autant grâce à des équations qu’à des poutrelles de métal.  L’idée que la technique s’adosse au savoir scientifique, et que c’est ainsi qu’elle peut atteindre un niveau d’excellence est au cœur de l’identité du lycée, à la fois scientifique, technologique et professionnel, dont la devise est « à chacun sa voie d’excellence ».

Don de la société Eiffage, partenaire du lycée Gustave Eiffel, la roue est aussi le symbole des partenariats entre le lycée et les entreprises grâce auxquelles il assume pleinement sa mission de formation et de préparation à l’emploi. La présence des inspecteurs représentant l’éducation nationale a donné une dimension académique à l’événement. Celle de M. le maire d’Armentières a témoigné de la vitalité des liens historiques entre le lycée et la ville, quand celle de la société des Membres de la légion d’honneur rappelait à tous que le lycée est l’un des rares à avoir obtenu cette distinction pour son engagement dans la 1ère guerre mondiale.

En mettant le développement durable au cœur de son projet d’établissement, le lycée Gustave Eiffel témoigne de sa volonté d’appliquer l’excellence scientifique et technologique qui a forgé son identité, à la préservation du monde. Cette roue, symbole du projet de la société industrielle doit désormais être une invitation à le dépasser et à se projeter vers un monde qui reste à inventer.

Un événement à haute valeur pédagogique

Accueillir la roue de la Tour Eiffel a donné l’occasion aux élèves et à leurs professeurs qui sont la mémoire vive du lycée, de se replonger dans une histoire vieille de 130 ans, celle du lycée inauguré en 1887, celle de la Tour dont la construction a débuté à cette date.

La semaine précédente, les élèves ont travaillé en classe sur des sujets aussi vastes que celui de la polémique engendrée lors de la construction de la tour et de la littérature de l’époque (lettres), sur la question philosophique de la beauté des objets techniques (philosophie), sur les formules mathématiques qui expliquent sa forme évasée (physique et sciences de l’ingénieur), sur l’histoire des constructions d’Eiffel (Histoire), et sur les animaux constructeurs (SVT). Les lycéens professionnels ont participé à un Escape Game où ils devaient rechercher le nom du voleur d’une roue dérobée à Paris et arrivée à Armentières.

Un événement culturel

Le 17 septembre, le spectacle « EN FER ET CONTRE TOUS » d’Alexandre DE LIMOGES (prix du meilleur auteur – Festival d’Avignon 2018) a été jouée dans la cour du lycée pour 400 élèves de seconde.

Une deuxième représentation a eu lieu pour un public de 200 adultes le vendredi soir.

Durant toute la journée du samedi, les visiteurs ont été accueillis au lycée par des professeurs pour découvrir les expositions préparées avec les élèves.

Un concert de rock organisé par l’ASSO FL’ a clos les festivités le samedi soir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.